Rechercher
  • Stéphane Bélanger

Chronique de Jean Marois " Et s’il n’y avait pas eu la pandémie de COVID-19 "


Oh, Stéphane Bélanger qui me demande un texte sur l’après COVID, quoi faire… Je prends le choix artistique et pandémique de voir aussi l’autre côté, s’il n’y en avait pas eu de pandémie…


5,000 personnes seraient encore vivantes seulement au Québec, c’est vrai certaines seraient mortes d’une autre cause, mais pour les familles la situation aurait été bien différente, vous le savez la mort c’est pour ceux qui restent… Par contre, cette situation nous a permis de mettre à jour un TRÈS TRÈS gros problème dans les CHSLD que nous connaissions, mais que personne ne voulait vraiment voir faut croire.


Un de nos voisins va s’autoproclamer président à vie si ça continue et va pousser son pays dans une guerre civile à force de dire n’importe quoi. Il le ferait peut-être plus subtilement (subtilement lui… Je m’égare)


Georges Floyd serait peut-être encore vivant ou il serait mort dans l’anonymat, si les gens avaient travaillé ce jour-là au lieu de passer par hasard.


Le taux de chômage serait drôlement plus bas et les gouvernements beaucoup moins endettés.


Il y aurait pleins de spectacles d’humoristes dans les salles, les écoles feraient leurs spectacles de fin d’année, tous se prépareraient pour les divers Festivals extérieurs, les salles peaufineraient leurs derniers détails de leur programmation d’été.


Au final, tout serait NORMAL… C’est bien ça NORMAL, en fait l’autre normal, le normal d’avant, notre normal.


La question se pose donc, qu’adviendra-t-il du milieu de la culture, le milieu, mais aussi les côtés et le dessous. Tout ce monde «underground» qui gravite autour d’un spectacle «vivant», je ne suis pas à l’aise avec «vivant» je ne sais pas pourquoi, je suis un «hasbeen» ça doit être ça «passé date» comme on dit du pain tranché trop sec, ou du lait avec des caillots, yeark, il est «passé date».


La solution la voici : C’EST VOUS TOUS ! Quoi nous, pourquoi me direz-vous ! Parce que c’est vous les «arts vivants» et vlan vous ne l’avez pas vu venir celle-là… Vous vous attendiez à : «Il va encore nous les casser avec son bon vieux temps, le vieux schnokkk». Ben non comme un virus venu de l’autre bout du monde la culture se doit d’être insidieuse, dérangeante, mortel parfois, mais pour l’âme seulement… Elle nous fait réagir ou s’abstenir c’est selon… Je me rappelle d’une maxime qui disait à peu près ceci, «Le graffiti provoque chez le passant scandale ou réflexion».

Ben oui, il faut des structures, des administrateurs, des comptables, des producteurs, des diffuseurs, des… J’en passe, mais au bout du compte ils ne sont là que pour deux raisons fondamentales, les spectateurs qui veulent voir ou écouter l’œuvre et pour l’ARTISTE qui a eu les couilles de créer l’œuvre en question. Je le disais aux jeunes techniciens(ennes) lorsque le public applaudit, il y en a une part pour vous…


Le «vous tous» de tout-à-l’heure, c’est le travail d’équipe, la confrérie, la collégialité. Je crois bien humblement et d’une façon très naïve, je le sais que la force des artistes, des créateurs et des techniciens(ennes) est dans le regroupement tout en gardant l’identité propre à chacun(une).


Maintenant vous pouvez le penser, le vieux schnokkk il est parti dans ses pensées oniriques, mais je les ai toujours eu ces pensées-là, c’est que je ne jamais réussi à les faire comprendre à mes collègues probablement parce que je n’étais pas sur le bon raisonnement…

Stéphane la voulait peut-être plus drôle la chronique, elle est plus synonyme de ma vision actuelle des choses, moi aussi, il faudra que je vois plus de soleil et moins de COVID…


Cette chronique est dédiée à tous ceux qui ont perdu un être cher pendant la pandémie…


Jean Marois

90 vues

Posts récents

Voir tout

CONNEXION/INSCRIPTION

AU SITE ET AU BLOGUE

(Pour recevoir des notifications)

Vous voulez soutenir notre travail?

NOUS JOINDRE

Théâtre du Mauvais Garçon

Courriel :

theatre.mauvais.garcon@gmail.com

  • Facebook Social Icône
  • Youtube
  • Instagram

On passe le chapeau 1 $, 2 $, 3 $, peu importe...

Contribution volontaire via paypal.

NOUVEAU : LES DONS DE 50$ ET PLUS SE VERRONT OFFRIR     1 ANS D'ABONNEMENT AU SITE

(1 ans par tranche de 50$)

 

Dans le but d'auto-financer

la production de nos activités 

© 2020 Le Théâtre du Mauvais Garçon